Search & Find
Accueil
Accueil   >   Didactique des langues

DDL


Responsable : Jean-Paul MEYER

L'EQUIPE

L’équipe « Didactique des langues » (DDL), dont les recherches étaient centrées, à l’origine, sur la didactique du français langue maternelle et langue étrangère, s’est ouverte, depuis 2005, à la didactique des langues en général. Elle suit actuellement deux axes de recherches principaux:

  • l’axe historique spécialisé en didactique du français et
  • l’axe multilingue s’ouvrant sur la didactique des langues étrangères.

La didactique des langues est une discipline qui s’intéresse aussi bien à la formation des enseignants de langues, qu’au développement et à la modification des pratiques de classe, qu’à la conception de programmes et de dispositifs de formation et d’évaluation.

Les didacticiens de notre équipe se préoccupent aussi bien du FLM (Français langue maternelle), du FLE (Français langue étrangère), du TESOL (Teaching of English to speakers of other languages) que du DaF (Deutsch als Fremdsprache). Souvent en alliance avec la recherche en acquisition des langues (RAL), la didactique des langues ne se limite pas à la seule dimension linguistique en jeu, même si le fil conducteur de la transposition didactique de la grammaire a longtemps constitué un outil d’investigation utile.

La méthodologie occupe une place importante dans les recherches en didactique des langues, où elle est souvent interventionniste (de type recherche-action) et où, pour aboutir aux résultats les plus robustes possibles, elle fait parfois appel à des approches qualitatives et quantitatives croisées.

Axe 1. DIDACTIQUE DU FRANÇAIS LANGUE MATERNELLE

Une partie des chercheurs rattachés à l’équipe font porter leurs recherches sur la didactique du français langue maternelle au Primaire et dans le Secondaire, ce qui s’est traduit par deux projets importants :

ÉLABORATION D’UN GUIDE GRAMMATICAL POUR LE PRIMAIRE

Il s’agissait de concevoir un Guide grammatical pour le primaire, qui soit une grammaire pour l’enseignement, proposant des clarifications notionnelles pour l’enseignant en vue de l’étude de la langue en classe. Un éditeur scolaire reconnu, Hatier, a jugé opportun de publier cet ouvrage en 2009, pour deux raisons liées, l’une profonde et l’autre circonstancielle : les enseignants du Primaire se posent des questions sur les notions grammaticales à apprendre aux élèves et ils sont désorientés face aux bouleversements profonds et rapides des programmes de l’école primaire, notamment sur la grammaire, qui se sont succédé à un rythme intense en 2002, 2007 et 2008. Un groupe réunissant sept chercheurs en poste à l’UdS et à l’IUFM d’Alsace (dont six membres de l’équipe Didactique des langues) a élaboré ce guide.

  • Ouvrage paru en 2009 : Quelle grammaire enseigner ? (Paris, Hatier, 272 p.). Une deuxième édition revue et commentée est parue en avril 2011.
  • Publications de vulgarisation en relation avec cet ouvrage :
    • A. Camenisch (dir.), Au cœur des mots (Paris, Hatier, 2010) : fichier de vocabulaire pour les classes (niveau Cycle 3)
    • P. Dorange (dir.), Hatier Concours. Concours de Professeur des écoles. Français. Epreuve écrite d’admissibilité. (Paris, Hatier, 2010 ; 2e édition en juin 2011) : ouvrage de français pour les candidats au nouveau CRPE, avec la collaboration de J.-C. Pellat.

ACQUISITION ET ENSEIGNEMENT DE L’ORTHOGRAPHE FRANÇAISE

Des journées d’études organisées les 14 et 15 juin 2007 à l’UMB, sur le thème « L’orthographe aujourd’hui comme hier ? Acquisition et didactique de l’orthographe française », ont permis des échanges entre spécialistes de linguistique, de psycholinguistique et de didactique, qui ont confronté leurs points de vue sur l’orthographe de différentes langues (japonais, turc, etc.) et tout spécialement du français et apporté des éclairages nouveaux sur le fonctionnement, l’acquisition et la didactique de l’orthographe.

  • Actes publiés en 2008 : C. Brissaud, J.-P. Jaffré, J.-C. Pellat (éds), Nouvelles recherches en orthographe (Limoges, Lambert-Lucas, 216 p.)

La réflexion sur la didactique de l’orthographe se poursuit autour de la dimension significative du système graphique du français, la sémiographie.

L’équipe DDL relie, depuis l’été 2010, la didactique de l’orthographe aux autres didactiques touchant la langue et les discours (parole/écoute ; lecture/écriture). Cette réflexion rejoint celle qui est entreprise dans les séminaires LiLPa en 2010-2011, dans lesquels différents membres de l’équipe DDL sont intervenus.

Signalons que le séminaire de l’équipe DDL a accueilli Charles Muller le 23 avril 2010 et qu’une réflexion est en cours concernant une éventuelle évolution au sein de l’UdS de son célèbre site d’assistance en orthographe Orthonet (rattaché au Conseil International de la Langue Française (CILF), sous la responsabilité de l’équipe DDL.


Axe 2. DIDACTIQUE DES LANGUES ETRANGERES

La seconde partie des chercheurs de l’équipe articule ses recherches autour de l’utilisation des TICE en didactique des langues.

Quatre enseignants-chercheurs (3 en anglais, 1 en allemand), 3 PRAG (2 en anglais, 1 en allemand) et 2 PRCE en FLE travaillent autour de cette problématique. L’originalité de leurs recherches repose sur le fait que le département de didactique des langues propose un Master 2 en Conception Multimédia ainsi que des formations en langues organisées autour de parcours multimédia en anglais et en allemand.

À ce titre, ils récoltent des données en milieu écologique aussi bien sur les pratiques d’apprenants concernant les TICE et les langues que sur la formation des enseignants en TICE pour l’enseignement des langues. Ils peuvent donc très rapidement tester de nouveaux outils par la recherche, les proposer aux futurs enseignants et faire des recherches sur les applications adoptées par des enseignants. Le résultat de leurs recherches ont été communiqués dans les plus importants colloques traitant des TICE en didactique des langues, que ce soit en France (EPAL, 2009, 2011) ou à l’échelle européenne (EuroCALL, 2007, 2010, 2011).

Ces recherches ont donné lieu à des publications dans la revue Alsic, ainsi que des publications en anglais (ReCALL, ASp) et dans d’autres revues francophones importantes (APLV-Les langues vivantes, les Cahiers de l’Acedle).

Deux projets numériques importants ont été réalisés par des membres de l’équipe DDL :

BABELWEB

Participation à un projet européen Life-Long Learning intitulé Babelweb sur deux ans (2008-2009) pour concevoir un site Internet d’apprentissage de trois langues romanes, l’espagnol, le français et l’italien, dans le but de promouvoir l’intercompréhension et de mettre en œuvre l’approche actionnelle définie par le CECRL (Cadre Européen Commun de Référence des Langues).

Le projet a été mis en place à l’initiative de Christian Ollivier, maître de conférences à l’Université/IUFM de la Réunion, dans le but de proposer un site Internet permettant aux apprenants d’interagir et de produire dans la langue cible. Il offre, pour les trois langues, dix modules d’apprentissage centrés sur des tâches communes aux trois langues et réalisables en ligne grâce à l’utilisation des outils du web 2.0.

http://tice2.univ-reunion.fr/projet-babelweb/

PRESENTATION THELEME

Participation à la création d’une maquette de MMOG (Massively Multiplayer Online Game), Thélème, pour apprendre le français. Le projet a été financé par Conectus et l’Université de Strasbourg pour l’année 2009.

Il s’agit d’un outil multimédia d’assistance à l’apprentissage de la langue française, qui se présente sous la forme d’un jeu en ligne multi-participants. Les joueurs sont immergés dans un univers visuel interactif dans lequel ils réalisent des quêtes ludiques dans la langue d’apprentissage.

L’intérêt du projet repose sur l’idée que le ludique et le fait de faire passer la langue-cible comme une nécessité pour réussir les quêtes soit un facteur de motivation intrinsèque pour les apprenants, qui viendraient pour jouer mais seraient dans l’obligation de s’améliorer en langue pour avancer dans le jeu.

Par ailleurs, le concept de quêtes permet la mise en œuvre effective de tâches virtuelles (de l’ordre du quotidien ou non), telles qu’elles sont préconisées par la perspective actionnelle (CECRL), sans avoir la contrainte de devoir se trouver dans le pays de la langue d’apprentissage. La maquette a démontré la faisabilité de modules didactiques intégrés dans un jeu vidéo.

http ://www.theleme-lejeu.com/

FORMATION A LA RECHERCHE

L’équipe DDL a créé, à la rentrée 2008, un séminaire mensuel de recherche en didactique des langues, qui contribue à la formation à la recherche des étudiants de Master en Didactique des langues (environ 25 par an) et de Doctorat (environ 15 doctorats en cours). Lors de ces séminaires, les membres de l’équipe DDL et les doctorants présentent leurs recherches et divers conférenciers français et étrangers sont invités à présenter des recherches aux problématiques de l’équipe : Jean-Paul Narcy-Combes, Emmanuelle Huver, Philippe Martin, Nicolas Guichon, François Mangenot, Monique Bournot-Trites, Danièle Moore, Chantal Parpette (voir annexe)

CONTACTS NATIONAUX ET INTERNATIONAUX

L’équipe « Didactique des langues » soutient la société savante Acedle (Association des Chercheurs et Enseignants Didacticiens des Langues Etrangères) qui œuvre pour la recherche internationale dans ce domaine. L’Acedle réunit des chercheurs de nombreux pays, travaillant sur et dans une dizaine de langues différentes. D. Toffoli est secrétaire de l’association depuis 2010 et rédactrice en chef de la publication en ligne Les Cahiers de l’Acedle depuis 2008 (http://acedle.org/spip.php?rubrique40).

L’équipe DDL entretient des relations avec LIDILEM (Université Grenoble 3) dans les domaines de la didactique des langues, de la didactique de l’orthographe française et des littéracies universitaires.

Dans le domaine des TICE, la coopération en cours avec Purdue University (West-Lafayette, Indiana, USA) concernant les Foreign Languages Studies permet chaque année des échanges d’étudiants en Didactique des langues au niveau Master-Graduate/PhD.

La coopération avec les professeurs de français de l’Université Tarbiyat Modarres de Téhéran (Iran) sur la didactique des langues se traduit par des conférences sur place et aussi par l’accueil de doctorants iraniens à l’UdS (une soutenance de thèse en 2009). Certains membres de l’équipe (J.-P. Meyer et J.-C. Pellat) ont contribué à la mise en place d’un Doctorat de Didactique du français à la rentrée 2010 à l’Université Tarbiyat Modarres.

L’équipe « Didactique des langues » est le lieu de rattachement scientifique et administratif de l’antenne strasbourgeoise de l’EDAF, École doctorale algéro-française, au sein de LiLPa. L’antenne de Strasbourg, dirigée depuis 2009 par J.-P. Meyer (après l’avoir été par J.-C. Pellat), est membre du Pôle Est de l’EDAF (placé sous la responsabilité du professeur Bruno Gelas à l’Université Lumière-Lyon 2). Notre antenne compte environ 45 doctorants algériens. Les sept enseignants-chercheurs de DDL (A. Camenisch, C. Delhay, N. Gettliffe, J.-P. Meyer, J.-C. Pellat, G. Sockett et D. Toffoli) font partie de l’équipe des directeurs de recherche de l’antenne de Strasbourg et suivent le travail de 22 étudiants, en Sciences du langage ou en Didactique des langues.

Les enseignants-chercheurs de l’équipe, en particulier J.-P. Meyer et J.-C. Pellat, sont très impliqués dans plusieurs actions d’expertise et de rénovation des cursus de français en Europe et CEI :

AZERBAIDJAN

Plusieurs composantes de l’Université de Strasbourg, dont l’UFR des Lettres, sont partie prenante dans la refonte des études supérieures de ce pays, membre du Conseil de l’Europe. Depuis plus de 10 ans, J.-C. Pellat, avec la collaboration de J.-P. Meyer, est en charge du suivi des filières universitaires de français et de l’évaluation des étudiants, dans plusieurs universités à Bakou, Gandja et Nakhtchevan. Cette action permet de former de jeunes professeurs de français pour le Secondaire ainsi que des doctorants qui deviennent à leur tour enseignants dans ces filières (trois étudiants azerbaïdjanais ont soutenu à Strasbourg en 2007 leur thèse préparée en cotutelle ; 4 thèses sont actuellement en préparation).

UKRAINE (DNIEPROPETROVSK), MONTENEGRO, SERBIE (NOVI SAD)

Sur le modèle de l’action de rénovation en Azerbaïdjan, trois opérations comparables sont menées depuis 2008 en Ukraine et en Serbie par J.-P. Meyer ainsi qu’au Monténégro par J.-C. Pellat. Le travail consiste à expertiser les programmes de français du supérieur (littérature, civilisation, grammaire, etc.) puis à travailler avec les équipes en place au rapprochement de leurs contenus et méthodes d’enseignement avec les préconisations du CECRL.

GHANA

Des universités de différents pays d’Afrique de l’Ouest (Ghana, Nigéria, Togo, Côte d’Ivoire) ont élaboré le projet d’une conférence doctorale inter-universitaire pour la formation de doctorants en français (littérature française, linguistique française, didactique du français). Avec le soutien de l’Ambassade de France au Ghana (action FSP), elles ont sollicité l’Université de Strasbourg pour apporter son appui scientifique aux recherches doctorales, qui se traduit par des co-directions de thèses et par des semaines de formation des doctorants dans une des universités du consortium (méthodologie de la recherche et recherches dans les disciplines choisies). J.-C. Pellat a été invité à trois reprises au Ghana, en septembre 2009 (University of Education, Winneba), en novembre-décembre 2010 (University of Cape Coast) et en juin 2011 (University of Ghana, Legon, Accra), pour participer aux conférences inaugurales (2009, 2010) et animer chaque fois des séminaires de formation doctorale.


Investissements Avenir
Université de Strasbourg

Flux RSS

Du 6 septembre 2017 au 31 décembre 2017
Du 9 novembre 2017 au 10 novembre 2017
Strasbourg

Flux RSS

avril 7 2017

Interview de Julie Glikman sur recherche.unistra.fr